UD

Pas de conquêtes sociales sans libertés syndicales !

Publié le 23 Mar. 2021
Image
COMMUNIQUE Ce lundi 22 mars, près de 600 militants CGT venant des 5 départements de Normandie étaient présents à Rouen pour soutenir les secrétaires généraux des unions locales de Dieppe et de Rouen dans le cadre de la défense des libertés syndicales. C’est en cortège qu’ils se sont rendus devant le tribunal correctionnel de Rouen où les deux secrétaires étaient appelés à comparaître pour une plainte en diffamation déposé par un employeur, suite à un rassemblement organisé en juillet pour défendre deux salariés menacés de licenciement...

COMMUNIQUE

Ce lundi 22 mars, près de 600 militants CGT venant des 5 départements de Normandie étaient présents à Rouen pour soutenir les secrétaires généraux des unions locales de Dieppe et de Rouen dans le cadre de la défense des libertés syndicales.

C’est en cortège qu’ils se sont rendus devant le tribunal correctionnel de Rouen où les deux secrétaires étaient appelés à comparaître pour une plainte en diffamation déposé par un employeur, suite à un rassemblement organisé en juillet pour défendre deux salariés menacés de licenciement.

Quelques heures plus tard, le tribunal rendait son verdict : désistement pour vice de forme.

C’est une belle victoire !

Une nouvelle fois, la CGT a démontré sa force et sa détermination à ne rien lâcher pour la défense des libertés syndicales et des droits syndicaux.

Le Comité Régional CGT de Normandie et l’Union Départementale CGT de Seine-Maritime tient à remercier tous les syndicats, toutes les structures interprofessionnelles et la confédération qui ont participé à cette mobilisation.

Syndicalistes pas voyous !

Pas de conquêtes sociales sans libertés syndicales !

Rouen, le 22 mars 2021

Repère revendicatif

Pour aller plus loin

Les actualités de la confédération