Formation syndicale

La Formation syndicale CGT : une nécessité pour disposer de syndiqués et de militants armés face au patronat

La formation syndicale tout au long de la vie de travailleur et de militant

L’activité syndicale est de plus en plus exigeante et complexe : en dehors des parfois trop nombreuses réunions d’instances ou de négociations, il reste moins de temps pour l’étude et la lecture des sujets internationaux, les sujets de société nationaux et des problématiques propres aux différents secteurs professionnels. Il est donc primordial de retrouver du temps pour réfléchir, débattre et également se former. Avec les questions de syndicalisations, celles liées à la formation syndicale doit trouver toute sa place au sein de nos ordres du jour de chacune de nos réunions.

La formation syndicale participe pleinement à la construction de notre force militante et au renforcement du syndicalisme. Démonter les dogmes du patronat, qui nous rabâchent le sempiternel coût du travail et des travailleurs et qui se plaignent régulièrement de leurs difficultés à procéder à des licenciements, doit être le leitmotiv de nos élus et mandatés. De plus, tous nos syndiqués doivent avoir la possibilité d’être formés et informés pour être acteur tout au long de la vie.

Pour rappel,  « La Formation Syndicale CGT », domiciliée à Montreuil (93) est agréé nationalement (agrément renouvelé par arrêté en janvier 2019). L’ISSTO (Institut des Sciences Sociales du Travail de l’Ouest), basé à Rennes, et partenaire de la formation avec le comité régional Normandie, est également agréé.

Le comité régional CGT Normandie est très moteur dans le domaine de la formation syndicale, proposant des journées de formations et d’étude de manière régulière. Elle s’est également inscrite auprès de la confédération, avec quelques autres régions, en tant que région test volontaire pour de nouvelles formations. A titre d’exemple, la toute récente formation « CSE – Activités sociales et culturelles » a été testée en Normandie début 2021 avant sa diffusion nationale.

Pour autant, le comité régional CGT Normandie n’agit pas seul, il s’appuie bien évidemment sur l’expérience et le travail des camarades des cinq pôles de formations syndicales départementaux. Une coordination des responsables de ces pôles permet également le partage et l’échange, ainsi que la liaison avec le pôle confédéral de la formation syndicale CGT.

Vous trouverez sur le site CGT Normandie un onglet spécifique informant des différents agendas et programmes de formation proposés par les cinq pôles départementaux CGT.

La Formation syndicale en pratique

Les formations syndicales CGT sont animées par des militants CGT formés spécifiquement à l’animation et à l’intervention. Ceux-ci sont militants de terrains et possèdent l’expérience permettant la transmission de savoirs en lien avec les spécificités des différents milieux professionnels.

La formation syndicale s’adresse à tous les syndiqués. Elle ne coûte rien en principe aux syndiqués. Elle n’a bien évidemment pas un coût nul pour les organisations qui la mettent en œuvre, du pôle confédéral jusqu’aux sections syndicales. Le matériel pédagogique, les locations éventuelles de locaux, la restauration et les hébergements éventuels, la prise en charge des frais de déplacements de formateurs et des stagiaires rentrent en ligne de compte. Ce frais sont répartis selon le type de formation et selon le niveau de l’organisateur.

Le stagiaire de la formation syndicale bénéficie donc de droits, mais il a également quelques devoirs : ceux de s’engager à participer à la totalité d’un stage et d’en respecter les horaires et les règles de vie. Il est important de noter que les annulations d’inscriptions à un stage ont des conséquences sur les autres stagiaires, sur les formateurs et sur l’organisateur. Il faut donc bien penser que l’image de la CGT auprès des employeurs dépend de la crédibilité de tous.

Vous trouverez sur le site CGT Normandie un onglet spécifique plus détaillé sur les droits à la formation syndicale.

La Formation syndicale : quels sujets ?

La formation syndicale CGT est basée sur le principe le l’acquisition progressive de connaissances. Elle permet de transmettre des outils pour mieux analyser les situations et pour décider des meilleures actions à mettre en œuvre, le tout au bénéfice des travailleurs. Chaque formation s’appuie en principe sur la précédente afin de respecter une forme de continuité.

La formation syndicale CGT, ce n’est pas l’école, telle qu’on en a encore la perception ! Il n’y a pas d’un côté les élèves et de l’autre les sachants ! On y trouve des syndiqués rassemblés dans un même volonté d’écoute, de partage des savoirs et des pratiques, le tout au sein d’un environnement agréable et mettant à l’aise.

La structure de notre formation est maintenant déclinée en trois thèmes principaux :

  • Être acteur tout au long de la vie syndicale : des stages de découverte de la CGT, des stages de participation à la vie de la CGT (3 modules), des stages de niveau 2 plus spécifiques pour les militants, des stages sur la vie syndicale,  sur le renforcement de la CGT, sur la question des salaires, sur les moyens d’agir contre les violences sexistes au travail ou de lutter contre les idées de l’extrême droite,…
     
  • Outiller au mandat : des stages destinés aux élus des CSE, des CSSCT et CHSCT qui restent encore, Des stages sur les questions spécifiques économiques ou sur les activités sociales et culturelles, des stages pour les délégués syndicaux, pour les conseillers du salariés, sur les élections professionnelles, sur la formation professionnelle, les négociations en entreprises ou encore sur le coût du capital.
     
  • Outiller à la responsabilité : des stages pour les secrétaires de syndicats, pour les trésoriers, pour les animateurs à la vie syndicale, des stages plus spécifiques sur la législation et le droit, sur la représentativité syndicale ainsi que des stages dirigeants de structures comme les UL, UD, CR par exemple.

Vous trouverez également sur le site CGT Normandie des onglets spécifiques plus détaillés sur les différentes formations

Objectifs : de nouveaux droits pour la formation syndicale !

Il nous faut poursuivre le combat :

  • au travail pour exiger de bonnes conditions de travail et pour diminuer les trop nombreux écarts de rémunérations dans tous les domaines,
  • au sein de la société pour revendiquer plus de justesse et de solidarité
  • auprès de nos décideurs pour contribuer à l’émancipation des citoyens

Le financement de la formation est encore largement insuffisant pour permettre de former les travailleurs, soit au niveau professionnel, soit au niveau syndical. Il est donc nécessaire de revendiquer des augmentations de participations des employeurs et de l’Etat partout où on a la possibilité de le faire. Il faut également demander une meilleure répartition des moyens pour favoriser davantage la formation dans les TPE (Très Petites Entreprises).

Il est également important de vérifier qu’aucun travailleur ne subisse de pertes de salaires lors de ces périodes de formations. Il nous faut également militer pour la réelle autonomie de tous les salariés dans l’utilisation de leur compte formation et pour l’augmentation du nombre de jours annuels de formation (12 jours par an actuellement dans le cadre de la Formation Economique sociale et Syndicale F.E.S.S.).

Enfin, lors des négociations avec l’employeur, il faut demander la baisse du délai de demande de congé pour formation syndicale à 15 jours (plutôt qu’un mois), faire préciser à l’employeur que les formations SSCT et de responsabilités d’élus des CSE soient bien distinctes des 12 jours de F.E.S.S., et de manière plus globale faire valoir la reconnaissance de l’expérience des élus et mandatés au sein de VAE ou de favoriser le passage de diplômes.

E. Maillard, coordinateur formation syndicale CGT Normandie – juin 2021