UD

Des papiers pour les premiers de corvée !

Publié le 27 jan. 2021
Image
on bosse ici  on vit ici
Rassemblement Jeudi 28 Janvier 10h30 Devant la préfecture de Seine-Maritime Place de la Madeleine Rouen Le Jeudi 28 Janvier 2021, l’Union Départementale CGT sera reçue par la préfecture de Seine-Maritime pour discuter de la situation des travailleurs sans-papiers dans notre département. En effet leur précarité administrative les empêche de défendre leurs droits face à des employeurs parfois peu scrupuleux, ce qui est préjudiciable à l’ensemble du monde du travail...

Rassemblement Jeudi 28 Janvier 10h30 Devant la préfecture de Seine-Maritime Place de la Madeleine Rouen

Le Jeudi 28 Janvier 2021, l’Union Départementale CGT sera reçue par la préfecture de Seine-Maritime pour discuter de la situation des travailleurs sans-papiers dans notre département. En effet leur précarité administrative les empêche de défendre leurs droits face à des employeurs parfois peu scrupuleux, ce qui est préjudiciable à l’ensemble du monde du travail.

Leur situation est aggravée par la pandémie actuelle. Ils appartiennent aux « premiers de corvée » les plus exposés à la maladie et rencontrent des difficultés à accéder aux tests, aux protections et aux soins. Par exemple, ceux qui sont régulièrement déclarés par leur employeur et paient leurs cotisations, ne peuvent bénéficier ni de l’Assurance Maladie du fait de leur situationadministrative, ni de l’Aide Médicale d’Etat réservée aux sans-papiers, s’ils dépassent le plafond de ressources de 752€ par mois. Certains ont perdu leur emploi du fait de la pandémie sans pouvoir bénéficier de l’assurance chômage pour laquelle ils ont pourtant cotisé.

Depuis des années, la CGT organise des grèves et des manifestations pour la régularisation de ces travailleurs. Elle les aide à déposer leur dossier dans le cadre de l’admission exceptionnelle au séjour prévue par l’article L313-14 du Code des étrangers (ceseda) et des critères de la circulaire du 28 Novembre 2012, obtenus par ces luttes.

Depuis de nombreux mois, les demandes correspondant à ces critères font l’objet d’un refus de séjour ou n’obtiennent pas de réponse des services de la préfecture de Seine Maritime.

Du fait de l’urgence sanitaire, nous avons sollicité une rencontre pour discuter de l’application de cette circulaire. Nous appelons tous les travailleurs sans-papiers et leur soutien à se rassembler Jeudi 28 Janvier à 10h30 pour appuyer la délégation qui sera reçue par la préfecture.

CGT - Collectif travailleurs sans-papiers de Rouen - 187 rue Albert Dupuis 76000 Rouen. Messagerie : tsp.cgtrouen@orange.fr

Repère revendicatif

Pour aller plus loin

Les actualités de la confédération