Chapelle Darblay - déclaration CGT au ceser de normandie

Publié le 3 juin. 2021
Image
Monsieur le Président, Monsieur le représentant du Président du Conseil Régional, Chers Collègues, Merci monsieur le Président de bien vouloir me donner la parole pour une courte déclaration liminaire ayant pour sujet l’usine papetière Chapelle Darblay. Ce dossier qui nous tient particulièrement à cœur à nous groupe CGT mais je le sais à une grande majorité d’entre vous dans cette assemblée, vient de connaitre ces derniers jours une évolution singulièrement négative pour l’avenir de ce site industriel...

Monsieur le Président,
Monsieur le représentant du Président du Conseil Régional,
Chers Collègues,

Merci monsieur le Président de bien vouloir me donner la parole pour une courte déclaration liminaire ayant pour sujet l’usine papetière Chapelle Darblay.

Ce dossier qui nous tient particulièrement à cœur à nous groupe CGT mais je le sais à une grande majorité d’entre vous dans cette assemblée, vient de connaitre ces derniers jours une évolution singulièrement négative pour l’avenir de ce site industriel.

Je ne reviendrai pas sur l’ensemble des éléments et arguments démontrant le caractère emblématique de cette entreprise en matière de développement durable, de circuit court permettant d’assurer le recyclage des tonnes de papier collectées par les collectivités normandes.

Cela au CESER, tout au moins, depuis quelques temps, chacun le sait et en a conscience !

Je voudrais simplement au nom du groupe CGT exprimer en premier lieu notre solidarité aux salariés qui au quotidien, travaillent depuis des mois à porter des propositions pour sauver cet outil de travail industriel, certes pourvoyeur d’emplois, mais au-delà, vertueux dans son process et dans son utilité au service du bien public.

Je voudrais aussi exprimer notre désappointement, notre colère aux propositions qui viennent d’être faites par l’industriel VPK qui exprime son ambition d’investir sur le site papetier double A d’Alizay.

Il ne s’agit aucunement pour nous de jouer la carte d’une entreprise contre une autre, de mettre en concurrence les salariés et de les mettre en opposition. Au contraire, nous estimons qu’il y a beaucoup mieux à faire en pensant à la mise en place d’une véritable filière française de site papetier qui pourraient travailler en complémentarité plutôt qu’en concurrence exacerbée.

Non ! ce que nous voulons dénoncer c’est le reniement de la parole du gouvernement, le marché de dupes du ministre Lemaire, qui garantissait, il y a quelques temps que VPK, qui était son favori, allait racheter Chapelle Darblay.

Ce que nous voulons aussi dénoncer c’est l’idée d’un démantèlement de l’usine et la vente à des ferrailleurs de l’outils pour éventuellement « reconvertir » le site en hypothétique fabrique d’hydrogène…Un de plus après Vallourec à Déville-les-Rouen dont le nom de l’investisseur SAMFI INVEST a été prononcé par Le Président de Région Hervé Morin !!!

Par ces temps d’élections, de campagne, de promesses…l’emploi, le développement durable, le développement industriel vertueux et respectueux de l’humanité, …ne doivent pas être les victimes collatérales des ambitions de certains…

Repère revendicatif

Pour aller plus loin

Les actualités de la confédération