UD

1000 jours de lutte … La victoire au bout !

Publié le 17 mai. 2022
Image
Une détermination sans faille du syndicat CGT de la Chapelle Darblay avec les représentants du personnel à ne pas voir disparaître un fleuron industriel de plus de 90 ans au service de l’intérêt général.

Une CGT qui a démontré sa capacité d’agir ensemble en complémentarité - syndicat, Union Départementale, Comité Régional, mandatés au Conseil Economique Social et Environnemental Régional, Confédération- avec la même ambition : sauver la Chapelle !

Un CESER de Normandie qui a pleinement joué son rôle en termes de politiques d’aménagement du territoire.

Un groupe CGT au CESER, qui avec le Président du CESER, a impulsé et permis une prise de conscience du gâchis industriel et écologique qu’entraînerait la fermeture de ce site papetier, pionner du recyclage en France.

Une métropole avec des élus qui ont su prendre leurs responsabilités politiques dans ce dossier.

D’autres, par contre, ont capitulé dès l’annonce de la fermeture par UPM, n’écoutant aucun arguments développés et projets portés par les travailleurs-ses et leurs représentants syndicaux.

Il en est de même du Préfet, du Président de Région, de Ministres et du Président de la République qui n’ont pas assumé leurs devoirs et responsabilités lorsque la CGT avec les salarié-e-s tapaient aux portes des Institutions.

Qu’aucun n’ait l’indécence de s’approprier la victoire des Pap’Chap !

Cette victoire est celle des travailleurs-ses, de la CGT et de 3 mecs combatifs qui n’ont jamais baissé les bras pour leur outil de travail. Ils ont démontré qu’avec la lutte organisée, la victoire était possible. 

Une nouvelle bataille s’ouvre : celle de l’emploi. 

Les Pap’Chap vous allez encore entendre parler d’eux pendant très longtemps. 

Caen, le 13 mai 2022.

Repère revendicatif

Pour aller plus loin

Les actualités de la confédération